Comprendre le fonctionnement d'une pompe à chaleur air-eau

Une pompe à chaleur air-eau fonctionne en exploitant les calories contenues dans l’environnement extérieur d’un logement pour les injecter à l’intérieur de celui-ci. Ce processus consiste donc à utiliser la chaleur contenue dans l’air extérieur pour la diffuser dans votre système de chauffage. Cela vous sert à faire chauffer de l’eau et à diffuser la chaleur dans votre habitat. Nous allons tout savoir sur le fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau grâce à cet article.  

 

Cela peut vous intéresser : Maîtrisez votre consommation et protégez l’environnement avec les panneaux solaires photovoltaïques

Le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau se sert des calories dans l’air et utilise l’eau pour conduire la chaleur. Elle est donc différentes du modèle de pompe à chaleur air-air qui utilise l’air extérieur et la transforme sous forme d’air chaud à diffuser au sein de la maison. Vous trouverez d’autres informations sur ce site.

Lorsqu’il fait très froid, la pompe à chaleur air-eau a du mal à fonctionner.  Par conséquent, l’utilisation d’un chauffage d’appoint peut être nécessaire quand la température avoisine les  -5°C.  Toutefois, d’autres modèles plus puissants sont efficaces même quand la température descend à -25°C. La performance de votre pompe à chaleur dépend du climat de la contrée.

A lire aussi : les dernières tendances en matière de mobilier et d’ameublement

La pompe à chaleur air-eau n’est pas recommandée pour les régions avec des hivers rigoureux et des températures trop basses. Certes, votre installation aura plus souvent recours à l’électricité pour chauffer l’eau de son système de chauffage. Cela augmentera votre consommation d’énergie.

Les avantages du fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau est associée à de nombreux avantages :

Une nette réduction des factures

Sur le plan économique, le fonctionnement d’une pompe à chaleur comporte beaucoup d’avantages. Avec un coefficient de performance généralement supérieur à 3, cette pompe permet de produire 3kwh d’énergie thermique à partir d’1kwh d’énergie consommée. Elle permet de réaliser des économies notables en matière d’énergie.

La pompe à chaleur air-eau est beaucoup moins cher et facile à installer, car elle ne nécessite pas de grand travaux comme les autres prototypes :

Géothermiques ;

Hydrothermiques.

Un chauffage respectueux de la terre

Sur le plan écologique, les pompes à chaleur air-eau n’ont pas de grands impacts sur l’environnement, contrairement à un chauffage à combustible fossile, car elles permettent de dégager moins de CO2.

Le rejet de CO2 est lié à la L’usage permanent de l’énergie électrique. Or le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau ne nécessite qu’une faible consommation d’énergie électrique.

Quand on installe une chaudière à gaz ou au fioul en plus de la pompe à chaleur air-eau, on réduit les émissions de CO2 dans le cadre de la rénovation énergétique. Voilà une occasion à saisir absolument quand on sait que le secteur résidentiel-tertiaire représente presque le quart des émissions de CO2, rien qu’en France.

Des aides à la rénovation énergétique en prime

Les pompes à chaleur air-eau sont éligibles aux aides à la rénovation énergétique à cause de leur faible consommation en énergie. Cela est aussi dû au fait qu’elles laissent moins d’empreinte carbone sur l’environnement.

Pour un fonctionnement optimal, planifier un entretien régulier au moins une fois par an.

Vérifiez la propreté de l’unité extérieure, faites-en sorte qu’elle soit toujours immaculée pour que des déchets n’entravent pas son fonctionnement.